La Gazette du Café des parents -dec-17

Les copains de mon ado

 

Deux mamans se sont rencontrées sur cette thématique, elles sont mères d’adolescents de 14 et 15ans (fin collège, début lycée).

Selon une première maman, les amis des adolescents « prennent toute la place ». Parfois même en poussant l'adolescent à être tiraillé entre différents choix d'amitié, certains adolescents étant plus exclusifs que d'autres.

La seconde maman valide ces propos. Selon elle, l'amitié de ses adolescents est parfois si importante qu'elle peut perturber le domaine scolaire et amplifier les émotions négatives en famille : un simple accroc entre amis, accroc qui paraitrait futile à l’adulte, peut être vécu comme un véritable drame pour l'adolescent. Le moindre désaccord/conflit est difficile à vivre à cette période.

Cependant les deux mamans ont également évoqué les points positifs de l'amitié, à savoir qu’elle participe au bien être de l'adolescent et à son développement : elle lui permet de maintenir un équilibre personnel et d'avoir un espace de vie et d'épanouissement hors de la famille, chemin nécessaire pour qu’il devienne un adulte autonome. L’amitié sert aussi à apprendre à affirmer sa personnalité, à être visible et intégré dans un groupe.

Evolution de la place de l’amitié

Les deux mamans ont abordé l'évolution de la place de l'amitié avec l'âge des enfants. Les enfants  veulent que leurs copains viennent souvent à la maison. A l'adolescence c'est le contraire, ils préfèrent les voir à l'extérieur, loin des parents ou même des adultes, ce qui est moins sécurisant et confortable pour les parents.

A partir du collège, les parents semblent avoir perdu la première place alors que, durant l'enfance, ils étaient les interlocuteurs privilégiés de leur enfant. "Les copains c'est toute leur vie" affirme une maman, leurs avis, leurs approbations sont très importants aux yeux de l'adolescent.

Par ailleurs, les mamans s'entendent à dire qu'avec l'avancée dans adolescence, l'intensité de l'amitié s'amplifie. Notamment à partir du lycée, où les parents ont le sentiment d'être clairement relégués à la seconde place. Le collège semble être une période compliquée où il faut « être comme » pour « être ami ». Au lycée, les jeunes plus matures  assument plus leurs différences. Ainsi, ils seraient moins exclusifs dans leurs relations et s’enrichiraient volontiers d’un groupe de pairs plus élargi.

Le dialogue et la confiance

Ce qui rassure ces deux mamans c'est lorsque leurs adolescentes parlent de ce qu'elles vivent avec leurs amis ou de ce que vivent leurs amis au quotidien, leurs préoccupations. Ainsi, c'est, pour elles, une façon de connaître le contexte dans lequel évoluent leurs enfants. Car l'adolescent, au travers de l’histoire des autres,   parle aussi de lui, il ouvre ainsi parfois un débat en famille.

Il est important de se sentir confiant, en tant que parent d'ado, quand son ado sort avec ses amis. Cela est facilité lorsque le parent les connaît de près ou de loin (au moins dans le discours de son enfant). Lorsqu'un refus de sortie doit être fait, en particulier quand le contexte ne donne pas toute confiance, ces mamans argumentent en évoquant des événements déjà passés ou questionnent les compétences relationnelles des amis.

L'expérience de jeunesse d'un parent (ou de son entourage pour ne pas trop parler de soi) peut aussi être une façon d'illustrer, auprès du jeune, les propos éducatifs. Toutefois ces mamans ne l’utilisent que très ponctuellement, conscientes de l'écart générationnel et de la différence de vécu entre mères et filles.

Le rôle des parents dans l’amitié des enfants

Ecouter son adolescent et ses histoires d’amitié, parfois se censurer pour ne pas répondre trop vite dans le jugement, sont des conseils échangés entre les mamans. En effet, ces deux mamans ont conscience que,  lorsque leur enfant parle de ses amis, il teste la patience, les limites, le regard de l’adulte sur l’évènement raconté. " Ils apprennent à être forts en venant auprès de nous questionner leurs relations".

Parents d’adolescents : Pour vous aider tout au long de l’année

Et finalement un autre conseil en découle : partir du principe que si une amitié existe, c’est qu’elle est précieuse pour le jeune même si elle n'est pas que bénéfique : une des mamans essaie de voir ce que cette amitié apporte de positif à son enfant tout en maintenant un cadre sécure quand il voit ses amis. Ainsi aucune amitié ne serait interdite, ce sera l'adolescent qui, à force d'expérience, pourra se positionner vis à vis de celle-ci.

 

 

 

Notre Point Accueil Ecoute Jeunes et Parents : consultation du mardi au vendredi, contact 03 87 69 04 32.

Nos ateliers de parents d’adolescents : « Eduquer son adolescent dans la bienveillance et malgré la crise ». Contact 03 87 69 04 36.

5 rencontres de 2h 30 le mercredi de 18h à 20h30.

Thèmes abordés :

  • 1ère rencontre : je découvre  « l’adolescence », « mon » ado, « mon rôle » de parent d’ado.
  • 2ème rencontre : je délimite, je pose le cadre, c’est ma responsabilité.
  • 3ème rencontre : je décode les messages de mon ado, j’apprends à écouter.
  • 4 ème rencontre : je fais « baisser la pression », je « décris » pour mieux communiquer.
  • 5 ème rencontre : je favorise lien avec mon ado.