La médiation familiale

Qui est concerné par la médiation familiale à l'EPE de Moselle ?

  • les personnes mariées, vivant en concubinage, sous le régime du PACS, séparées ou en instance de divorce et qui souhaitent, ou doivent se mettre d'accord sur les modalités d'organisation « affective », matérielle et financière de leurs relations.
  • les parents déjà séparés ou divorcés qui souhaitent modifier des accords devenus obsolètes ou insatisfaisants, concernant notamment leurs enfants.
  • les parents qui ne voient plus leurs enfants depuis un certain temps, du fait de la séparation quelle qu'elle soit et qui désirent les revoir ou améliorer les conditions de la rencontre.
  • les grands-parents qui ne voient plus, ou que très rarement, leurs petits-enfants.
  • les jeunes adultes qui sont en rupture familiale.
  • les fratries adultes séparées qui désirent régler les conflits qui les opposent, notamment autour de la prise en charge d'un parent âgé ou dépendant.

Qui est le médiateur ?

Diplômé d'Etat, il est un professionnel impartial, indépendant et qualifié permettant aux personnes d'élaborer elles-mêmes des solutions acceptables pour chacun et pour les membres de la famille.

Le médiateur familial est une personne indépendante du système judiciaire, médical ou social.

Il est tenu à la confidentialité

Quand avoir recours à la médiation familiale ?

L'objectif de la médiation familiale est de permettre à des personnes en situation de rupture familiale, de séparation ou de divorce, de parvenir à une entente à propos des modalités de réaménagement des relations.

à tout moment d'une situation de rupture familiale

dans le cadre d'un divorce ou d'une séparation :

  • AVANT la procédure,
  • PENDANT la procédure : lors de la conciliation, le Juge aux Affaires Familiales peut enjoindre les parties à participer à un entretien d'information sur la Médiation Familiale, ou proposer une mesure de Médiation Familiale (décret n°96652 du 22 juillet 1996 ; loi du 4 mars 2002 sur l'autorité parentale ; loi de 2004 sur le divorce),
  • APRES le jugement : en cas de désaccords liés à l'évolution de la situation.

Les modalités

Durée d'un entretien : 1H30 environ.

Coût d'un entretien : modulable selon les ressources (barème CNAF).

Les entretiens sont strictement confidentiels.

Nombre d'entretiens : 4 à 8, sur une période de quelques semaines à plusieurs mois.

Où?

à METZ : 1, rue du Coëtlosquet (Maison des Associations 1er étage bureau 109), sur rendez-vous

Information : 03.87.69.04.64

les mardi et jeudi de 14h à 17h et les mercredi et vendredi de 9h à 12h

mediationfamiliale@epe57.fr

Comment se déroule un processus de médiation familiale ?

IL commence par un entrretien d'information préalable à la médiation familiale (gratuit). Il se déroule en présence des deux personnes ou parties en conflit, dans un lieu indépendant de toute structure judiciaire, sociale ou médicale.

Le processus de médiation familiale donne la possibilité aux personnes qui y ont recours :

- d'exprimer leurs demandes, leurs besoins

- de chercher par elles-mêmes des solutions suffisamment acceptables pour chacun

- de construire des accords

Le contenu des entretiens et des dossiers ne peut à aucun moment faire l'objet de preuve devant le tribunal ni être utilisé, à des fins d'enquête ou de preuve.

Les échanges doivent se faire dans un climat de coopération et de respect mutuel.

Les décisions prises ensemble, par les personnes elles-mêmes, peuvent être consignées dans un document remis à chacune avec la possibilité de le faire homologuer par un magistrat.

Parentalité / Conjugalité

Inscription Newsletter


Recherche