• " Les Violences Éducatives ordinaires à l'échelle institutionnelle ou familiale":

  • .

    • le jeudi 21 septembre de 18h30 à 20h30 animé par Madame Geneviève GILLARDIN-ADRIANSEN, ancienne professeur de l’éducation nationale et auteur de « histoires d’école « de l’indignation à l’espérance » et Jean Pierre Meaux infirmier en psychiatrie

    inscription obligatoire : 03 87 69 04 36

  • Eléments de contenu :

  • Selon les découvertes récentes en neuroscience affective et sociale, l’enfant est sensible plus encore qu’on ne le croyait aux interactions avec son entourage. Jusqu’à ces découvertes, l’éducation était intuitive et répétitive d’une génération à l’autre autant dans le domaine familial que dans les espaces institutionnels qui recevaient et éduquaient les enfants.

    Aujourd’hui, l’éducation empathique et bienveillante prend en compte cette hypersensibilité du cerveau immature et en construction de l’enfant. Elle prend en compte aussi cette hyperémotivité qu’il ne peut maîtriser.

    Ces découvertes, dont nous parlera Madame Geneviève GILLARDIN-ADRIANSEN,  font écho à son expérience professionnelle en milieu scolaire. Monsieur Jean Pierre MEAUX enrichira cet expose de son expérience.

     

    Cette soirée sera aussi pour chacun des participants l'occasion de poser toutes ses questions sur ce thème.