La Gazette du Café des parents -septembre-2021

 

L'enfant à haut potentiel

3 mamans ainsi qu’un couple participent au débat et confrontent leurs vécus ainsi que leurs questionnements sur les enfants dits « à haut potentiel ». Leurs enfants sont âgés de 14 mois à 19 ans.

De la suspicion…au diagnostic

Les parents échangent ensemble sur les signaux d’alerte qui les ont amenés à envisager que leurs enfants avaient une spécificité sur le plan intellectuel/cognitif. Ils abordent le fait que ces enfants se retrouvent communément dans un profil de personnalité avec des éléments comme une sensibilité accrue, une immaturité affective ou encore un mal-être dans les apprentissages dits classiques.

Une maman relate que dès ses deux ans, son fils a acquis un langage très riche, possédait des habiletés relationnelles importantes, ne supportait pas la frustration. Ces éléments ont amorcé un questionnement et une suspicion d’un profil à haut potentiel intellectuel pour ses parents.

Pour certains, il n’est pas évident de poser un diagnostic sur ces enfants dans la mesure où ces profils peuvent s’apparenter à d’autres spécificités ou handicap tels que les troubles du spectre autistique.

Des parents ont choisi de faire tester leur enfant via la passation du quotient intellectuel pour confirmer ce diagnostic auquel ils s’attendaient. D’autres ont fait le choix de ne pas savoir, malgré leurs doutes, pour ne pas établir d’étiquettes sur leurs enfants.

Du côté des avantages, les parents mettent en avant que, grâce au diagnostic, cela permet aux enfants de compenser quotidiennement les faiblesses avec les forces mises en avant au travers du calcul des indices. En outre, cela participe à un sentiment d’identité « ils se connaissent mieux », et surtout de poser un mot sur ce qu’ils vivent, ce qui bien souvent les rassure.

Les parents présents s’accordent pour dire que ces enfants réclament toute attention et vigilance « ils sont souvent plus fragiles » et que les troubles associés à un profil haut potentiel sont souvent source de mal-être pour l’enfant concerné et pour sa famille proche. « il ne tolère aucune frustration, il a des troubles du sommeil importants, peut-être dans la provocation ».

Les parents se questionnent sur les causes du haut potentiel. Certains se demandent su cela ne fait pas partie d’un héritage génétique, dans la mesure où dans certains cas, nous retrouvons plusieurs personnes HP au sein de la même famille.

 

HP et scolarité…

 

Les parents s’accordent à dire que l’école reflète une norme, bien qu’il y ait de plus en plus des alternatives, dans laquelle les enfants à haut potentiel ne trouvent bien souvent, pas leur place.

Les parents mettent en avant, par exemple, les difficultés à s’inscrire dans ses schémas et des règles préétablis, les appréhensions en lien avec les interactions sociales (agressivité verbale ou gestuelle car difficultés à formuler ses émotions).

Une maman dit avoir peur pour sa fille HP car celle-ci, jeune adulte, n’a pas confiance en elle et connait des périodes de désespoir intense. Selon cette mère, il est parfois difficile de dissocier ce qui s’apparente à des difficultés liées à l’adolescence, et ce qui pourrait être dû au fait que sa fille soit HP.

 

Comment accompagner ces enfants ?

Bien que tous ces parents s’inquiètent pour leurs enfants, pour eux il est surtout important de partager leur quotidien avec ces enfants, d’« entrer dans leur monde » et de s’y adapter.

Pour permettre aux enfants d’exprimer et apaiser leurs émotions, un parent propose la pratique d’une activité sportive comme la boxe, ou des outils comme « la poupée des émotions », leur permettant d’exprimer leurs ressentis au quotidien.

Les parents constatent que le thème des « enfants à haut potentiel » se démocratise de plus en plus, en témoigne par exemple les multiples groupes de discussion de parents que l’on retrouve actuellement sur les réseaux sociaux.

 

Associations et ressources

 

AFEP : Association Française des Enfants Précoces

ANPEIP : Association Nationale Pour les Enfants Intellectuellement Précoces

MENSA France : Association de Personnes à Haut Potentiel

Enfantsprecoces.info

Parentalité / Conjugalité

Inscription Newsletter


En validant votre inscription, vous acceptez que l’EPE57 utilise votre adresse e-mail dans le but de vous envoyer une lettre d’informations. Vous pouvez à tout moment vous désinscrire en utilisant le lien de la newsletter. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données à caractère personnel, consultez notre politique de confidentialité

Recherche